Francesco Guccione, force de la nature sicilienne

Nous avons le plaisir de vous présenter le nouveau vigneron de la famille du Vin dans les Voiles, Francesco Guccione.

 

Le vignoble de Cerasa est dans la famille de Francesco depuis de nombreuses générations. Situé en Sicile, à 40 km au sud de la romantique ville de Palerme dans la DOC de Monreale, le vignoble est perché à environ 500 mètres d’altitude. La région est sauvage avec des paysages verts et montagneux et des vignes qui surplombent la mer.

 

La Sicile est une île avec des sols très particuliers, des cépages uniques et des hommes de caractère; comme Francesco, surnommé « the highlander of Cerasa » qu’on pourrait traduire par le montagnard de Cerasa. 

 

Si aujourd’hui Francesco produit des cuvées d’une rare finesse qui font partie des grands vins siciliens, son chemin n’a pas été facile. Sa détermination lui a permis d’aller au bout de son rêve, faire du vin. 

 

Une rencontre avec un vigneron de talent et des vins d’exception.

 

 

Pendant longtemps, les quelques hectares de terre appartenant à la famille Guccione étaient destinés à l’agriculture, l’élevage de chevaux et les raisins récoltés étaient vendus à une coopérative.

 

Le père de Francesco, Leoluca était un homme très proche de la nature, il est d’ailleurs à l’origine de la conversion des vignes en bio au début des années 90. Il transmet sa passion pour la nature à Francesco qui passe sa jeunesse au milieu des chevaux et des vignes.

 

Plus tard, Francesco va entamer des études pour devenir avocat mais rapidement, il les abandonne pour retourner dans les vignes avec son père, car il réalise que c’est ça qui le rend heureux. Francesco confie avoir tout appris grâce lui.

 

Un drame va cependant venir frapper la famille. 

Le gouvernement, à ce moment prêt à tout pour combattre le crime organisé, va soupçonner injustement le père de Francesco de travailler avec la mafia. La famille Guccione se voit confisquée une partie de ses terres et Leoluca est mis en prison pour une durée de 4 ans.

 

Son jugement sera reporté de nombreuses fois et il décèdera en prison victime d’un infarctus.

 

À la suite de cette perte tragique, Francesco décide avec son frère de fonder une exploitation viticole et de faire ses propres vins sur les 6 hectares qu’ils ont pu récupérer.

 

 

Le Trebbiano trentenaire règne en maitre sur leur parcelle de vignes. On retrouve entre autres aussi du Cataratto, du Perricone et du Nerello Mascalese, cépages typiquement siciliens. 

 

Leur philosophie est de travailler dans le plus grand respect de la nature et ils s’appliquent à suivre de près les principes de la biodynamie. 

 

En 2005, ils font leur premier millésime et c’est un succès instantané. Les vins, aussi bien que le personnage de Francesco, suscitent une admiration unanime.

Malheureusement le bonheur sera de courte durée, quelques années plus tard, il perd subitement son frère qui est tué dans un accident de voiture. 

 

Francesco plus persévérant que jamais, ne perd pas son objectif de vue et sa passion pour le vin l’aide à passer à travers cette nouvelle épreuve.

Le millésime 2012 marque un nouveau départ pour lui, il construit un caveau et signe ses premières cuvées à son nom. 

 

Francesco a une belle phrase pour parler de son travail « Le vigneron est l’artiste de son vignoble ». Il explique qu’il doit intervenir le moins possible dans la vinification pour laisser le terroir et le millésime s’exprimer. 

 

Avec ce que la nature lui donne, il crée des cuvées, ses œuvres d’art.
Il est lui-même une force de la nature! 

 

Nous on dit, chapeau l’artiste!

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts Vedettes

Notre semaine RAW WINE 2019

October 19, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents